FANDOM


Un jeu de gestion est un jeu, vidéo ou de plateau, se jouant seul (contre l'ordinateur) ou à plusieurs, et dont le principe consiste à gérer une équipe en s'occupant de sa maintenance, de son équipement et de son expansion. On peut appeler cela aussi un jeu de simulation économique.

Historique Les jeux de gestion informatiques constituent un genre à succès. Le premier jeu de gestion qui a marqué les esprits est SimCity (1989), dans lequel le joueur incarne le maire d'une ville, de sa création à son développement maximal. SimCity est le premier jeu de la série Sim, éditée par Maxis. En 1990, RailRoad Tycoon permet au joueur de diriger une entreprise de chemin de fer. En 1991, le jeu Civilization est lui aussi un grand succès : il met le joueur à la tête d'une tribu primitive qui devra se développer et devenir la plus puissante civilisation du monde. A peu près à la même époque, les jeux vidéos de stratégies en temps réel, encore balbutiants, commencent à introduire une part de plus en plus importante de gestion. En 1994, le jeu Pizza Tycoon place le joueur dans la peau d'un patron de pizzeria qui va devoir conquérir le marché de la restauration par de multiples moyens. La même année, l'éditeur Bullfrog met en vente le jeu Theme Park, dans lequel il s'agit de créer un parc d'attractions et de faire la loi sur le marché mondial des parc d'attractions.

Par la suite, les jeux de gestions se multiplient, la compagnie Maxis continuant de produire des jeux en sim (SimLife, SimTower, SimFarm, SimAnt...) jusqu'au jeu les sims qui est un succès mondial de nos jours. D'autres éditeurs reprirent le terme tycoon pour produire zoo tycoon, transport tycoon. En parallèle, la série civilization continue : elle en est en 2007 à sa quatrième version, de même que SimCity. L'essor du genre a permis à certains éditeurs d'introduire beaucoup d'humour et de dérision dans certains titres comme Theme Hospital, où le joueur gère un hopital qui accueille des gens aux maladies loufoques et Dungeon Keeper, qui met le joueur dans la peau du "méchant" gardien d'un donjon, qui va devoir empêcher les fiers chevaliers ou elfes de venir voler son trésor.

Principe La plupart des jeux de gestions s'appuient sur deux facteurs pour obliger le joueur à faire des choix stratégiques:

La limitation en ressources : toute action nécessite d'avoir obtenu au préalable une ressource particulière, qui peut être dans le jeu de l'argent, mais aussi du fer, des coquillages, de la recherche,... La limitation en subordonnés : le plus souvent le joueur règne sur une équipe limitée, et il doit en choisir les occupations, l'équipe ne pouvant grandir que lentement. En général, la taille de l'équipe est limitée par les ressources disponibles, mais souvent aussi les jeux imposent une limite maximale impossible à dépasser. La plupart de ces jeux se placent dans un contexte de guerre économique : les différentes équipes s'affrontent sur le plan du partage des ressources, le plus souvent les clients virtuels (mangeurs de pizza, usagers de parc d'attractions, ...) et sont totalement non-violents. Certains, comme la série civilization se placent dans un contexte de guerre totale, mais les batailles se jouent comme aux échecs : des pions sont déplacés sur une carte, et les caractéristiques des pions ennemis determinent lequel sera éliminé. A la différence des jeux vidéos de stratégie, le joueur n'a aucune vision brutale ou sanglante.

Récupérée de « http://fr.vikidia.org/index.php/Jeu_de_gestion » Catégorie: Jeu vidéo